Faune

Un article de Nimportequoipedia.

Le faune est une créature awesome de la mythologie romaine. Sa popularité date de février aux Leques.


Sommaire

Points communs avec les Grecs et Constance

Chez les Romains, les Faunes et les Sylvains étaient, certes a quelques différences importantes près, ce qu'étaient les Égipans et les Satyres (en fait des hommes-chevaux) chez les Grecs. Dieux rustiques, avec une figure plus joyeuse, et surtout avec moins de brutalité (ce qui est en fait un phantasme des grecs vivant en ville,les vrai satyres etant plus proche des faunes d'apres les vers d'Euripide) dans leurs amours. Le pin et l'olivier sauvage leur étaient consacrés.

Famille/Description

Les Faunes passaient pour être fils ou descendants de Faunus, troisième roi d'Italie, lequel était, disait-on, fils de Picus ou de Mars, et petit-fils de Saturne. On les distingue des Sylvains par le genre de leurs occupations qui se rapprochent davantage de l'agriculture. Cependant les poètes prétendent qu'on entendait souvent la voix des Faunes dans l'épaisseur des bois. Quoique demi-dieux, ils n'étaient pas immortels, mais ne mouraient qu'après une très longue existence.

Représentations

Sur les monuments on voit des Faunes qui ont toute la forme humaine, hors la queue et les oreilles ; quelques-uns paraissent avec un thyrse et un masque. Celui du palais Borghèse, ainsi désigné, est représenté jouant de la flûte. Généralement, le haut du corps est humain tandis que le bas est celui d'animaux comme la chèvre.

Divers

Les Sylvains demeuraient de préférence dans les vergers et les bois. Leur père était, paraît-il, un fils de Faunus, peut-être était-il le même dieu que le Pan des Grecs. D'ordinaire le dieu Sylvain est représenté tenant une serpe, avec une couronne de lierre ou de pin, son arbre favori. Quelquefois la branche de pin qui forme sa couronne est remplacée par une de cyprès, à cause de sa tendresse pour le jeune Cyparisse qui, selon certains auteurs, fut métamorphosé en cyprès, ou parce qu'il a le premier appris à cultiver cet arbre en Italie.

Culte

Sylvain avait plusieurs temples à Rome, un en particulier sur le mont Aventin, et un autre dans la vallée du mont Viminal. Il en avait aussi sur le bord de la mer, d'où il était appelé Littoralis.

Ce dieu était l'épouvantail des enfants qui se plaisent à casser des branches d'arbres. On en faisait une sorte de croquemitaine qui ne laissait pas gâter ou briser impunément les choses confiées à sa garde.

La procession des Luperques, prêtres-loups, lors de la fête des Lupercales le 15 février, lui était dédiée.

Cinématographie, musique et littérature

Dans le film de Guillermo del Toro, Le Labyrinthe de Pan, sorti en 2006 et gagnant de 3 Oscars, le maître du labyrinthe est un faune dans la version originale espagnole, et associé à Pan en français et en anglais.

Dans le livre Le Monde de Narnia et son adaptation au cinéma, M. Tumnus est un faune aux jambes, oreilles et cornes de chèvre.

Dans la 5è bande-dessinée de la série Broussaille de Frank Pé (Un Faune sur l' épaule, Dupuis, 2003), le Faune apparaît comme un guide pour le jeune héros dans sa quête de renouer avec la nature notre monde contemporain.

Le poète Stéphane Mallarmé a fait d'un faune l'objet d'une de ses oeuvres : L'après-midi d'un faune, adaptée en musique par Claude Debussy.